• Courrier International "Sous le signe de Miss Plutonium"

    Courrier International Japon Je recommande vivement ce mois-ci la lecture du dernier Courrier International qui comporte notamment les propos de l'écrivain Kenji Maruyama recueillis par  Eiji Otsuki, en relation directe avec son dernier essai Kubiwao hazusu toki (le moment d'enlever son collier) qui remet en cause le comportement de la socité nippone et établit clairement une distinction entre docilité et servitude. Maruyama nous fait comprendre que le temps est venu pour les japonais de réfléchir par eux-mêmes, de faire appel à leur sens critique et de prendre leur vie en main.  De mon point de vue, ce message adressé a priori aux japonais semble destiné à chacun de nous, où que nous soyons. A cet article succède l'édifiant reportage de Ko Sasaki sur les très longues heures de consternation et d'inquiétude vécues par Mizue  Kanno, japonaise de 59 ans, située dans la zone d'exclusion de Fukushima. Quand incompétence, négligence et désinformation sont toutes trois réunies. 
    « Voyage avec HaruTélérama "Les écrivains japonais brisent le silence" »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :